Durand, l’fils à son père?

Ce blog est maintenant privé. Seuls les donateurs, ayant donné sans se faire tordre un bras, ont accès au contenu. Pour vous brancher, utiliser la boite dans le menu de droite. Et si vous vouliez contribuer et que vous avez oublié... j'oublierai aussi de vous ajouter à la liste.

Pssst!
La langue française, si belle et si précieuse, demeure néanmoins ardue à écrire. Si vous voyez des fautes, s.v.p., ne vous gênez pas de commenter afin de les souligner. Merci!

5 commentaires sur “Durand, l’fils à son père?

  1. Karine Martel

    Très intéressant! Encore une belle histoire comme je les aime. Nos aïeux ne se doutaient pas de combien on travaillerait fort pour réussir à renouer les fils qu’ils avaient parfois coupé ou escamoté sans trop de cérémonie. Merci pour la lecture !

    Répondre
  2. Mélanie

    Presque compliqué l’histoire de mes ancêtres!! Haha Est-ce qu’on sait de quel pays on est d’origine? France?
    Merci 🙂

    Répondre
  3. Jean Moreau

    Une triste journée pour moi et combien d’autres? J’étais convaincu que votre modeste objectif de financement serait rapidement atteint. Il semble que j’ai encore beaucoup à apprendre sur le genre humain. Vous me voyez extrêmement désolé pour vous. Merci de nous faire profiter, encore pour quelque temps, de votre immense travail.

    Répondre
    1. Nataly Auteur(e)

      J’ai même triché sur le « modeste objectif », soit le nombre minimum de visiteurs en une journée depuis le début de l’année, le nombre était plus élevé.
      Ce résultat me dit que ce n’est pas juste de l’éducation sur l’histoire que l’on devrait faire, mais de l’éducation tout simplement. Attendez de les voir pleurer et dire! Mais cette fois-ci, c’est vraiment non.

      Répondre

Répondre à Fin Mot Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *